Maladies de l'épaule

Dr Alain Iserin
IFCM
Clinique Victor Hugo
5 rue du Dôme
75116 PARIS

Téléphone01 53 65 53 53
Plan d'accèsPlan d'accès



 
> Accueil > Les maladies de l'épaule > L'articulation acromio-claviculaire

La pathologie de l'articulation acromio-claviculaire




L'articulation acromio-claviculaire, peut faire l'objet d'atteintes traumatiques occasionnant luxations ou fractures, mais également de lésions d'usure par hyper-utilisation, dites arthropathies.


ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE

L'articulation acromio-claviculaire met en jeu  l'extrémité externe de la clavicule avec une expansion de l'omoplate appelée acromion. Cette petite articulation superficielle autorise la clavicule à exécuter un mouvement de rotation de l'avant vers l'arrière.

 

La clavicule est maintenue en place par deux types de ligaments :
      -      un manchon entre le bout de la clavicule et l'acromion,
      -   deux ligaments de rappel vers le bas, entre la clavicule et une expansion de l'omoplate, appelée coracoïde.


LES  ENTORSES OU LUXATIONS ACROMIO-CLAVICULAIRES

Il s'agit de lésions fréquentes, n'intéressant pas l'articulation principale de l'épaule (scapulo-humérale) et survenant au décours de traumatismes ou de chutes, notamment lors de la pratique du rugby, du ski ...

On les distingue schématiquement en trois degrés de gravité croissante, en fonction de l'importance du déplacement de la clavicule vers le haut (par rapport à l'acromion) :


Le traitement conservateur :

dans la plupart des cas des Grades I, II et III, le traitement non chirurgical est indiqué. Il consiste à porter une attelle ou une écharpe antalgique pendant une dizaine de jours. Toutefois, même dans les Grade III, en règle générale, la gène fonctionnelle persistante est rare.
Il est important de noter que dans les luxations acromio-claviculaires, la clavicule ne redescend jamais dans sa position initiale et laisse persister une déformation définitive.

Le traitement chirurgical :

il n'est indiqué que dans les Grade III en urgence pour les sportifs de haut niveau, ou bien quelques mois après la luxation, à froid, si une gène fonctionnelle persiste et est extrêmement gênante. Les ligaments rompus ne sont pas réparables. C'est pourquoi on doit utiliser pour stabiliser la clavicule soit un transfert de ligament, soit un ligament artificiel.


LES FRACTURES DE L'EXTREMITE DE LA CLAVICULE

Les fractures du quart externe de la clavicule sont rares et souvent complexes. Elles peuvent être de plusieurs types, en fonction de : leur localisation par rapport aux ligaments, leur déplacement, et l'orientation du trait de fracture.

 

 

C'est le type de cette fracture (classification complexe), qui détermine alors son éventuel caractère chirurgical.


LES ARTHROPATHIES ACROMIO-CLAVICULAIRES

Ces atteintes de l'articulation acromio-claviculaire, proviennent d'une hyper-utilisation de l'épaule dans le cadre d'un travail physique ou d'un geste répétitif lors de la pratique sportive. (Exemple : musculation intensive)

Elles provoquent des douleurs essentiellement lors des mouvements de l'épaule, mais également la nuit, lorsqu'on est couché sur le côté atteint.

A l'examen, on retrouve une douleur typique à la palpation  de l'extrémité de la clavicule.

Radiologiquement, l'arthropathie se traduit par la présence de petits trous (ou géodes) en miroir, situées au bout de la clavicule et sur le bord de l'acromion.

 

0008r

 

Une infiltration test de l'articulation acromio-claviculaire, réalisée au mieux sous contrôle radio, est parfois nécessaire pour confirmer le diagnostic. Il ne s'agit pas ici d'un phénomène d'arthrose.

Si malgré une ou deux infiltrations une gène fonctionnelle importante persiste on propose un traitement chirurgical qu'on réalise sous arthroscopie. Il consiste à abraser les cinq millimètres situés au bout de la clavicule, mettant ainsi à distance les deux surfaces articulaires. Le soulagement obtenu après une telle intervention est progressif.

 


 

Visualisez la galerie
Réalisation Kahiloa S&C
|Contactez-nous|Plan du site|Mentions